Politique Publié le 03 Avril 2017 par Stéphanie Fontenoy

L'automne d'une démocratie Turquie

blog post image

Le référendum du 16 avril en Turquie peut jeter aux oubliettes ce qui reste de démocratie dans le pays. Objectif : réformer la Constitution pour offrir une hyperprésidence à Erdogan, quasiment sans contre-pouvoir. Carnet de bord d’une journaliste française à Istanbul, témoin de cette descente aux enfers.

L’avenir de la Turquie, pays de près de 80 millions d’habitants, voisin de l’Union européenne, est suspendu au référendum constitutionnel du 16 avril. L’enjeu de ce vote : le renforcement des pouvoirs d’un seul homme, le président de la République turque, Recep Tayyip Erdogan. Tous les moyens de l’État sont mobilisés pour faire de son rêve une réalité : être érigé officiellement en « Père de la nation », dirigeant tout-puissant qui concentre entre ses mains les trois pouvoirs : exécutif, législatif et judiciaire. Pour l’homme fort d’Ankara, cette révision consti- tutionnelle doit apporter plus de puissance et de stabilité au pays. Pour ses détracteurs, ce sera l’avènement d’une dictature.

...La suite dans Causette #77 !

Publié le 03 Avril 2017
Auteur : Stéphanie Fontenoy | Photo : Illustrations : Ali Çetinkaya (Istanbul)
13556 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette