Questionnaire de Woolf Publié le 27 Février 2017 par Propos recueillis par Sarah Gandillot

Alison Wheeler

blog post image

Elle nous fait pisser de rire, Alison Wheeler. Que ce soit dans la Bande originale, sur France Inter, ou dans L’Émission d’Antoine, sur Canal+. Elle sera à l’affiche de Going to Brazil, de Patrick Mille, en salles le 22 mars

Causette : Les livres marquants de la « bibliothèque » de vos parents ?

Alison Wheeler: Mon père lisait beaucoup Desproges ; ma mère, des livres de la romancière irlandaise Maeve Binchy.

Les lieux de votre enfance ?

A. W. : Le 95, c’est là que j’ai grandi. Mon collège Jules-Ferry à Eaubonne, la gare Champ de courses d’Enghien, où j’ai attendu trop longtemps des trains en retard pour Paris. L’Irlande, chez ma grand- mère Rita : l’été, ma mère m’inscrivait à des genres de camps sportifs, où j’apprenais à parler anglais et à jouer au rugby sous la flotte. Je revenais plus blanche qu’avant de partir en vacances.

Avec qui aimeriez-vous entretenir une longue correspondance et pourquoi ?

A. W. : Roald Dahl. J’aimerais bien qu’il continue à me raconter des histoires comme quand je le lisais petite. Il avait une imagination sans limites. Je pense qu’on se serait bien entendus.

Une grande histoire d’amour avec une personne du même sexe. Ce serait qui ?

A.W.: Une personne de sexe roux? Emma Stone, sans hésitation.

...La suite dans Causette #76 !

Publié le 27 Février 2017
Auteur : Propos recueillis par Sarah Gandillot | Photo : © J. Vallon
11512 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette