La cabine d'effeuillage Publié le 08 Septembre 2010 par Stéphane Mercurio

Siné raconté par sa fille

blog post image

À l'occasion de la sortie en salle de Mourir, plutôt crever, un documentaire sur Siné dont Causette est partenaire, la réalisatrice, Stéphane Mercurio, a pris la plume pour évoquer sa relation avec ce papa hors du commun.

Adolescente, j'adorais qu'il me raconte l'arrivée de « Fidel » par la fenêtre de son hôtel alors qu'il était à LaHavane en 1962. Il avait une lettre de Ben Bella à lui remettre. Je me souviens aussi de mes parents me laissant avec ma grand-mère, Fafa, la mère de Bob (Maurice Sinet, dit « Bob Siné »), pour partir précipitamment au Portugal pendant la révolution des Œillets. Et de leur récit au retour ! Le film devait être fait de tout cela, de ses dessins, de son univers, de sa passion pour la musique, mais aussi de cette histoire d'amour entre ma mère et lui. De ses combats à coups de crayons enfin.En 2007, le projet est écrit et envoyé au CNC (Centre national du cinéma) pour une première aide à l'écriture ainsi qu'aux chaînes de télévision. À ce moment, Siné reste un rebelle de 79ans. Il tient une rubrique régulière dans Charlie Hebdo depuis près de quinze ans, mais sa vie s'écrit plutôt au passé: ses rencontres avec les grands du siècle, Prévert, MalcolmX, Jean Genet ou Picasso... La création de Siné Massacre et de L'Enragé ; ses engagements pour l'Algérie et les causes perdues.

 

... à lire dans Causette #10 ...

 

ShareFB

Publié le 08 Septembre 2010
Auteur : Stéphane Mercurio
4253 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette