Politique Publié le 05 Décembre 2016 par Par Aurélia Blanc, Éric La Blanche, Virginie Roels

Les points noirs de François Fillon Les femmes de Fillon

blog post image

Le porte-drapeau de la droite sera donc Fillon le croisé, défenseur d’un Occident chrétien, rêvant à voix haute d’un état nation ultralibéral. Morceaux choisis d’un programme méchamment antisocial.

Mois après mois, elles sont venues à la rescousse de « leur » candidat. En avril, François Fillon, en berne dans les sondages, s’est adjoint les services de deux spécialistes des médias. Et pas des moindres. À la communication : l’ancienne journaliste Myriam Lévy, qui fut sa conseillère à Matignon, et Anne Méaux, la patronne de l’agence Image Sept. Une femme qui fut, en son temps, membre active des mouvements d’extrême droite Ordre nouveau et Groupe Union Défense (GUD), groupuscule étudiant tristement célèbre pour ses ratonnades contre les Juifs, les étrangers… Aujourd’hui, celle qu’on appelle « la patronne des puissants » est plus connue pour avoir géré, entre autres, la communication de Laurence Parisot (ex-Medef), de Jacques Servier (responsable du scandale du Mediator) et de la Tunisie du dictateur Ben Ali.

 

... La suite dans Causette #73 !

Publié le 05 Décembre 2016
Auteur : Par Aurélia Blanc, Éric La Blanche, Virginie Roels | Photo : Illustration : Camille Besse
1269 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette