HORS-SÉRIE FAITS DIVERS Publié le 04 Août 2016 par Hélène Constanty

Une coupable idéale L’empoisonneuse de la Riviera

blog post image

Patricia Dagorn, incarcérée à Nice, est soupçonnée d’avoir assassiné plusieurs hommes rencontrés par l’intermédiaire d’une agence matrimoniale. Une histoire de sexe, d’argent et de poison... trois ingrédients qui, pour la plupart des médias, font d’elle une “veuve noire” toute désignée.

Le 16 novembre 2013, Nice-Matin publie la photo en couleur d’une femme aux yeux bleus, les cheveux châtains coupés court, vêtue d’un pull gris aux motifs jacquard. Titré « Empoisonnements en série : un appel à témoins », l’article accompagnant la photo demande à quiconque ayant croisé la route de cette dame de se manifester auprès de la brigade criminelle de la police judiciaire de Nice (Alpes-Maritimes). Aussitôt relayé par la presse nationale, cet appel à témoins paraît d’autant plus inquiétant que cette quinquagénaire au teint frais et au regard clair n’a nullement l’air d’une criminelle. Elle pourrait être une bonne tante ou une voisine. Mais son histoire contient tous les ingrédients du fait divers croustillant, celui qui donne le frisson et fait douter de l’âme humaine.

Lorsque paraît l’article de Nice-Matin, Patricia Dagorn, la femme sur la photo, née en 1960 à Paris, est en prison en Savoie. Elle purge une peine de cinq ans de prison ferme pour avoir séquestré et dépouillé Robert M., 87 ans, le 26 mai 2012 à Annemasse. Le vieil homme ne doit la vie sauve qu’à sa fille, inquiète de ne pas avoir de ses nouvelles, qui l’a retrouvé gisant au sol, à moitié nu, dans son appartement. Très vite, les enquêteurs retrouvent la trace de Patricia Dagorn, qui partageait la vie de Robert M. depuis trois jours seulement. Elle est aussitôt incarcérée puis condamnée à cinq ans de prison, le 23 avril 2013, par le tribunal de grande instance de Thonon-les-Bains.

... La suite dans le Causette hors-série spécial faits divers, en kiosques jusqu'au 7 septembre 2016.

Publié le 04 Août 2016
Auteur : Hélène Constanty | Photo : © D.R.
1481 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette