HORS-SÉRIE FAITS DIVERS Publié le 04 Août 2016 par Juliette Plagnet

Je t’aime, je te tue Ou quand les médias minimisent les crimes conjugaux

blog post image

C’est un exemple parmi tant d’autres. Presque pris au hasard. Ce titre de La Voix du Nord : « Leur amour se perd dans les coups : monsieur finit devant le tribunal. » Ainsi commence l’article : « Pas toujours simple, les rapports amoureux. » Ah, l’amour ! Le bon alibi à la violence ! Il sera question de « vodka, de claques, de coups de tête et de sextos ». On cite le conjoint, qui a déclaré à la barre lors de son jugement pour violences et violation de domicile : « J’étais ravagé, je ne savais plus si c’était de l’amour. » Et le journal de renchérir : « La question mérite effectivement d’être posée : le 24 avril 2011, D. T. débarque au domicile de son ex-compagne. Il a bu beaucoup de vodka. Il claque la tête de madame contre le mur, lui donne des gifles et un coup de tête, puis la viole. » Rappelons que le journaliste s’est posé la question de savoir si on parlait d’amour.

... La suite dans le Causette hors-série spécial faits divers, en kiosques jusqu'au 7 septembre 2016.

Publié le 04 Août 2016
Auteur : Juliette Plagnet | Photo : Rick Roberts / Plainpicture
23315 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette