Culture Publié le 31 Mai 2016 par Isabelle Motrot

Tara : artistes et savants sur le pont

blog post image

Tara est un bateau scientifique qui parcourt la planète pour étudier l’impact des changements climatiques et analyser les répercussions de la crise écologique sur les mers et les océans. De ses expéditions naissent des milliers de données biologiques, mais aussi des œuvres car, outre des chercheurs, le voilier a la particularité d’embarquer des artistes. Une façon de découvrir et de réenchanter le monde.

« Il faut que les savants et les artistes les plus distingués joignent leurs travaux à ceux des navigateurs », déclarait Charles Pierre Claret de Fleurieu, directeur des ports et arsenaux, en 1785. Il préparait alors l’expé- dition de La Pérouse autour du monde pour y découvrir des continents cachés, des richesses, des merveilles. Mélanger les arts et la science pour des expéditions lointaines, la tradition existe toujours à bord de la goélette Tara. Ce beau voilier est en réalité un navire de recherche océanographique. Plus grand dériveur polaire du monde, il peut résister à la compression des glaces en mouvement et aux tempé- ratures extrêmes. Depuis treize ans, Tara a parcouru 350 000 kilomètres au cours de dix expéditions qui ont toujours le même but : étudier et comprendre l’impact du chan- gement climatique et de la pollution sur les océans. Son grand voyage d’étude sur le plancton a permis, grâce à son apport de 35 000 échantillons, d’innombrables découvertes – encore en cours – sur ce monde microscopique et mystérieux.

... La suite dans Causette #68.

Publié le 31 Mai 2016
Auteur : Isabelle Motrot | Photo : © A. Deniaud Garcia/AFP
910 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette