Media Publié le 31 Mai 2016 par Aurélia Blanc

La voix libre de l’Érythrée

blog post image

Depuis Paris, Radio Erena (Radio érythréenne internationale) émet chaque jour ses programmes en direction de l’Érythrée. Dans ce pays dirigé par une dictature et considéré comme l’un des plus fermés au monde, elle est la seule à diffuser une information indépendante. À ses risques et périls.

Elle est l’unique voix libre du pays. Alors que l’Érythrée occupe, depuis neuf ans, la dernière place du classement mondial sur la liberté de la presse de Reporters sans frontières (RSF), un petit média brave la censure : Radio Erena (« notre Érythrée »), « Radio érythréenne internationale ». Installée à Paris dans un modeste deux-pièces-cuisine du XIIIe arrondissement, cette petite station associative a vu le jour il y a sept ans à l’initiative de Biniam Simon, un journaliste érythréen exilé en France. « J’ai obtenu l’asile politique en 2007. Comme je connaissais la situation de mon pays, l’idée de créer un média fiable et indépendant est venue assez naturellement. Mais c’était un gros challenge, car il me fallait déjà survivre et m’adapter à un environnement nouveau, où tout était différent de ce que je connaissais. Heureusement, Léonard Vincent [alors chef du bureau Afrique de RSF] m’a soutenu », se souvient-il.

... La suite dans Causette #68.

Publié le 31 Mai 2016
Auteur : Aurélia Blanc
5743 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette