La copine de Causette Publié le 25 Mars 2016 par Sarah Gandillot

Ses chimpanzés dans la brume Sabrina Krief

blog post image

Cette primatologue de renom étudie le comportement des chimpanzés depuis plus de vingt ans dans le parc de Kibale, dans l’ouest de l’ Ouganda. Sa spécialité : l’automédication. Car ces animaux se soignent avec les plantes ! Obstinée, super active et gaie comme un pinson, Sabrina Krief, 42 ans, se bat pour sensibiliser à la protection des grands singes et des forêts qui les abritent

Les cris des gorilles et des orangs-outans résonnent. Les oiseaux pépient. On se croirait presque dans la forêt tropicale. Pas de bol, on est dans le Ve  arrondissement de Paris, au Muséum national d’histoire naturelle, assise sur un petit banc en bois à côté de Sabrina Krief. Et ces sons proviennent des multiples vidéos qui émaillent l’exposition Sur la piste des grands singes, dont elle est la commissaire. Nous voyagerons donc par procuration, en écoutant le récit de la vie de la primatologue à la silhouette longiligne, coupe garçonne et yeux rieurs. Elle a un physique d’actrice de cinéma, à michemin entre Diane Kruger et Kristin Scott Thomas. Mais cette affaire-là est le cadet de ses soucis. D’un naturel désarmant, elle n’a qu’une obsession depuis vingt ans : les chimpanzés. On lui avait pourtant dit à la fin de sa soutenance de thèse qu’on n’avait « pas besoin d’une nouvelle Jane Goodall. » « C’était compter sans mon obstination, s’amuse Sabrina. Dans la vie, j’écoute ce qu’on me dit, mais j’aime bien trouver les réponses par moi-même plutôt que l’on me dise ce que je dois faire. » En l’occurrence, elle a plutôt bien fait. Cet entêtement intrinsèque a guidé sa vie. Et ne date pas d’hier.

... La suite dans Causette #66.

Publié le 25 Mars 2016
Auteur : Sarah Gandillot | Photo : © Jean-Michel Krief
1142 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette