Femmes du monde Publié le 24 Février 2016 par Johann Fleuri

Au Japon, la maternité se fait “saké”

blog post image

Employée modèle, la jeune femme a longtemps serré les dents. Pourtant, comme une Japonaise sur quatre, elle était victime de matahara, de harcèlement à la maternité, sur son lieu de travail. Après deux fausses couches, elle a démissionné et fondé, en 2014, une onG qui lutte contre ce fléau.

Assise dans son salon, la jeune femme gratte ses doigts aux ongles rongés. Son apparente nervosité s’envole rapidement. Comme si sa force de caractère prenait le pas sur son physique menu. Sayaka Osakabe ne se laissera plus jamais intimider. Sans sourciller, elle entame l’énumération de chiffres alarmants sur la condition féminine dans son pays. Le Japon a été classé 104e sur 142 dans le rapport de 2014 du Forum économique mondial sur l’égalité des sexes. Une salariée sur quatre y serait victime de matahara, de harcèlement à la maternité. « Insultées par leur employeur, raillées par les collègues, licenciées ou poussées à la démission. Dans certains cas extrêmes, elles sont poussées jusqu’à l’irréparable... Le congé maternité existe au Japon, mais tout est fait pour que les femmes ne puissent pas le prendre. » Sayaka Osakabe est bien placée pour en parler.

 

... La suite dans Causette #65.

Publié le 24 Février 2016
Auteur : Johann Fleuri | Photo : © Y. Shino/Reuters
3257 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette