Culture Publié le 14 Mai 2010 par Marie Gallic

Brest The Brezh to be

blog post image

La sous-préfecture finistérienne bouge, et pas qu'un peu. Elle a été nommée en 2009 « ville la plusculturelle de France ». Radiographie d'une ville exemplaire.

« Rappelle-toi, Barbara, il pleuvait sans cesse sur Brest ... » Ces vers de Prévert ont fait la renommée de la pluviométrie brestoise. Mais on n'est pas là pour vous parler météo car tout le monde sait bien, selon un vieux proverbe de la région, qu'« en Bretagne, il ne pleut que sur les cons ». Et à en croire les chiffres révélés par le magazine Bretons en matière de consommation culturelle, il ne doit pas y en avoir beaucoup dans la sous-préfecture finistérienne qui, fin 2009, a décroché la timbale de « ville la plus culturelle de France ». Distinction d'autant plus renversante que la ville n'a pas un radis. Suppression de la taxe professionnelle et faible dotation de l'État pour cause de population en baisse obligent, Brest vit peu ou prou des seuls impôts locaux qui augmentent régulièrement alors que le revenu moyen par ménage, de 1561euros, est inférieur à la moyenne nationale de 1704euros, hors Île-de-France. Qui a dit que la culture était une affaire de bobos ?

 

...à lire dans Causette #8...

 

ShareFB

 

Publié le 14 Mai 2010
Auteur : Marie Gallic | Photo : Marie Gallic
3047 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette