Squat Publié le 22 Janvier 2016 par Didier Valentin

Gynécos sans frontières

blog post image

Le squat, c’est un espace, une page dédiée à des associations qui œuvrent, souvent en silence et toujours avec une grande énergie, à rendre ce monde un peu meilleur.

De retour de mission de Madagascar, Serge Boyer, 67 ans, secrétaire général de Gynécologie sans fron‐ tières (GSF), évacue la fatigue du voyage pour partager avec enthousiasme son engagement. GSF, qui fête ses 20 ans, est l’unique ONG spécialisée dans la gynécologie. Elle est forte d’environ quatre cents adhérents et la plupart de ses acteurs de terrain sont des retraités, à l’instar du docteur Boyer, ancien gynécologue hospitalier à Draguignan, dans le Var.

Concrètement, l’action de GSF s’articule autour de deux types d’engagements : à l’étranger, sur des missions d’urgences gynécologiques, et en France, pour la formation des futurs volontaires à la gynéco‐obstétrique humanitaire ou pour la prise en charge des femmes ayant subi des violences, par exemple.

Actualité oblige, nous lançons l’entretien sur les camps de réfugiés syriens en Jordanie. Cette mission s’est arrêtée en 2013 avec les menaces de frappes aériennes sur la Syrie. Là‐bas, GSF a accompagné près de 1 400 naissances dans l’immense camp de Zaatari, à la frontière syrienne (voir Causette #62). La question des barrières culturelles face aux actes gynécologiques se posant naturellement, Serge Boyer assure qu’il n’y a été confronté qu’en Jordanie. En général, « l’Européen a l’image du savant avec des moyens. Nous sommes donc bien accueillis partout. En Jordanie, avec les plus rigoristes des Syriens musulmans, nous nous limitions au rôle de superviseur des infirmières. Il était difficile pour un praticien d’examiner des femmes. L’échographie abdominale était tolérée à condition que les patientes ne se déshabillent pas. »

... La suite dans Causette #64.

Publié le 22 Janvier 2016
Auteur : Didier Valentin | Photo : © Gynécologie sans frontières
8722 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette