Super pouvoirs Publié le 22 Janvier 2016 par Eric La Blanche

La tête dans les nudges

blog post image

Avant, pour modifier les comportements des gens, il fallait du temps, des trésors de patience et beaucoup d’argent. et ça ne marchait pas toujours (soupir). Mais ça, c’était avant. parce qu’un petit « truc » de rien du tout vient d’arriver, qui pourrait bien changer la face du monde : le nudge.

Pour inciter les gens à se conduire en bons citoyens, à mieux se nourrir, se soigner ou à adopter un com‐ portement plus respectueux de l’environnement, il n’existait que trois méthodes : la carotte, le bâton ou de longues et coûteuses campagnes de sensibi‐ lisation et d’information, genre « mangez, bougez ». Mais, en 2008, les chercheurs américains Richard Thaler et Cass Sunstein, s’appuyant sur les théories de l’économie comportementale, publient un livre qui, à leur grande surprise, devient rapidement une référence : Nudge, la méthode douce pour inspirer la bonne décision (Éd. Vuibert, 2010). Ce faisant, ils inventent un concept beaucoup plus révolutionnaire qu’ils ne l’imaginaient : celui du nudge, ou « coup de pouce », en français.

Chic et pas cher

Le nudge est tout simplement une astuce qui permet de faire évoluer positivement et efficacement les comportements pour une somme généralement modique. Mais, comme un bon exemple vaut mieux qu’un long discours, voici le nudge le plus célèbre (voir ci‐contre). Pour être efficace, le nudge doit, avant tout, « faire simple ». Sauf qu’avant de forger un nudge pertinent, il faut une méthode rigoureuse : comprendre ce qui freine l’adoption du comportement souhaité, identifier le bon levier, puis trouver l’idée qui va l’actionner. Tout ça n’est pas facile. Et pourtant, le nudge réussi, c’est celui dont on se dit qu’on aurait pu le trouver soi‐même !

... La suite dans Causette #64, avec les nudges de nos lectrices !

Publié le 22 Janvier 2016
Auteur : Eric La Blanche | Photo : Illustration : Camille Besse
10709 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette