musique Publié le 21 Décembre 2015 par Par Christophe Karcher

Love Session

blog post image

Depuis son premier album, en 2010, récompensé par le prestigieux prix thelonious Monk, on compare sa voix à du miel. Cécile McLorin salvant, 26 ans, a une maturité vocale époustouflante. Causette l’a rencontrée juste avant sa tournée française pour son nouveau disque dédié à l’amour.

Quelques notes d’un piano cristallin, puis cette voix à la brisure légère qui enjôle. Dès les premières mesures de For One to Love, une atmosphère noir et rouge s’impose, comme les couleurs de la pochette qu’elle a elle-même dessinée. Sourire, tristesse ou clin d’œil malicieux, ce sont les trois autoportraits qu’elle y croque... Lequel est donc le bon ?

Quelques années à peine et trois albums multirécompensés auront permis à Cécile McLorin Salvant d’imposer sa voix comme la plus prometteuse de la scène jazz actuelle. La chanteuse franco-américaine de 26 ans a un talent éblouissant.

Comment aborde-t-elle son art ? Quelles sont ses influences ? D’où vient ce mélange brillamment réussi entre ses composi- tions originales et ces standards magiques choisis avec goût et justesse ? « J’ai beaucoup plus d’expérience et de maîtrise en tant qu’interprète aujourd’hui, c’est sûr, mais je suis complètement novice dans l’écriture. Je n’ai pas de méthode. Ça m’arrive de commencer avec un piano ou juste un texte, une idée. Mais depuis peu, je force l’écriture dans le sens où, comme pour le reste, tout est une histoire de travail et de discipline. Mon écriture, au début, était presque ins- tinctive, naïve, issue d’une impulsion naturelle. Mais tout récemment, je me suis mise à écrire plus et, du coup, cet album se situe à mi-chemin entre mes compos personnelles et des reprises. J’avais quelques chansons déjà prêtes, puis j’ai commencé à choisir les reprises que j’allais enregistrer. Le lien entre elles était évident. »

Publié le 21 Décembre 2015
Auteur : Par Christophe Karcher | Photo : ©M.Fitton - L. Salvant
1691 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette