CABINET DE CURIOSITE Publié le 21 Décembre 2015 par Chloé Marot

Fifilanthrope Astrid Lindgren

blog post image

La Suédoise, devenue romancière sur le tard, est la créatrice de l’espiègle Fifi Brindacier, dont le nom ne vous est certainement pas inconnu : depuis soixante-dix ans et avec 66 millions d’exemplaires vendus dans le monde, la jeune héroïne s’incruste dans les bibliothèques, les écoles et les foyers. Son impertinence et sa farouche indépendance, elle les doit à son auteure, humaniste et engagée, dont les œuvres et les prises de position publiques se nourrissent les unes des autres.

Au moment de sa naissance, le 14 novembre 1907 à Vimmerby (Suède), les femmes, qui n’ont pas encore le droit de vote, sont irresponsables aux yeux de la loi et les épouses sont sous la tutelle de leur mari. Pourtant, quelques années plus tard, la jeune Astrid Lindgren sera la première de sa petite ville à arborer une coupe « à la garçonne ». Elle n’est pas conventionnelle, Astrid ; à l’image de sa future héroïne Fifi, c’est une effrontée. Son insouciance disparaît brutalement lorsqu’elle tombe enceinte à 18 ans, après une courte aventure. Refusant d’épouser le père, elle s’expose au scandale et décide de partir vivre à Stockholm. Elle est contrainte de confier son bébé, Lars, né le 4 décembre 1926, à une nourrice : elle doit reprendre son emploi de dactylo. En 1931, Astrid épouse son patron et récupère son fils.

Elle devient femme au foyer et donne naissance à une petite Karin. Quelques années plus tard, la fillette est clouée au lit par une pneumonie et elle s’ennuie. La voici qui demande à sa mère de lui inventer une histoire, elle a elle-même trouvé le nom d’une héroïne, Pippi Langstrump (« Pippi longues chaussettes »), qui deviendra en français Fifi Brindacier.

... La suite dans Causette #63

Publié le 21 Décembre 2015
Auteur : Chloé Marot | Photo : © A. Rival/focus/Cosmos
1283 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette