Causerie Publié le 14 Mai 2010 par Gaëlle Lucas

Olé ?

blog post image

En engageant le débat sur l'interdiction de la corrida, le parlement catalan a généré une polémique qui ne désenfle pas. On s'inquiète du déclin de l'identité culturelle associée à cette pratique. Par ailleurs, la mise à mort inutile d'un animal est assimilée à un acte de torture par les défenseurs des droits des animaux. Enfin, on s'interroge sur le sens même de la corrida, compte tenu de l'état de faiblesse avancé dans lequel se trouvent certains taureaux au moment d'affronter le toréros, suite au travail zélé des picadors (dont la fonction est d'affaiblir l'animal). Quelle morale tirer du courage d'un combattant face à un adversaire diminué à dessein ?La beauté du geste, la tradition, la symbolique du combat, la survivance enfin d'un secteur important de l'économie espagnole sont autant de justifications avancées par les tenants de la corrida. Causette, à qui cette pratique lève le cœur, a tout de même souhaité recueillir leurs argumentations. À vous de juger, pour nous c'est déjà fait !

Victorino García Martín

Vétérinaire et éleveur de taureaux dans la propriété familiale de Monteviejo, en Estrémadure. Il s'est essayé à la plupart des activités taurines : novillero dans sa jeunesse, il a en outre « managé » d'autres toreros et a fait partie de la direction de l'arène de Saragosse. Très présent dans les médias espagnols, il commente régulièrement les corridas.

 

Francis Wolff

Professeur de philosophieà l'École normale supérieure. Il a publié Philosophie de la corrida (Fayard, 2007) et est dernièrement intervenu pour la défense du maintien de la corrida devant le parlement catalan. Son dernier ouvrage 50 raisons de défendre la corrida (Mille et une nuits) paraîtra le 12 mai.

 

...à lire dans Causette #8...

 

ShareFB

 

Publié le 14 Mai 2010
Auteur : Gaëlle Lucas | Photo : Philippe Lopparelli / Tendance Floue
3000 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette