Société Publié le 21 Décembre 2015 par Philippe Meirieu

L'école peut bloquer l’engrenage de la haine Tribune

blog post image

Certains biographes de Jules Ferry, le père fondateur de l’« école de la République », font de lui un des artisans majeurs de la victoire de 1918. Et, probablement, sans la lecture systématique du Tour de la France par deux enfants, les jeunes Français seraient partis moins enthousiastes pour défendre leur pays lors de la mobilisation générale. Sans son effort pour imposer la langue française contre les patois, les poilus n’auraient guère pu communiquer dans les tranchées. Sans l’exaltation du sentiment national par les hussards noirs de la République 2, les élèves et leurs familles eussent été moins imprégnés de cette volonté de se battre pour « l’unité nationale » afin de conjurer définitivement la défaite de Sedan en 1870 – qui nous avait fait perdre l’Alsace et la Lorraine – et la Commune de Paris en 1871 – qui avait fait vaciller l’État et trembler le « gouver- nement légitime ». Mais il serait dangereux d’entretenir aujourd’hui à l’égard de tout cela une vaine nostalgie : on sait maintenant que les nationalismes ont mis le monde à feu et à sang, que le colonialisme a ravagé des continents entiers et que nous en payons encore les conséquences au prix fort. On sait que l’unité nationale n’a guère fait reculer les injustices sociales et que la morale laïque s’est accommodée de bien des hypocrisies... Comment, alors, peut-on encore imaginer que ce soit avec le retour des bonnes vieilles recettes d’antan que l’école fera face aux défis d’aujourd’hui ?

... La suite dans Causette #63

--

 

Philippe Meirieu est spécialiste des sciences de l’éducation et de la pédagogie. Il a été membre du conseil national des programmes, directeur de l’Institut national de recherche pédagogique et directeur de l’IUFM de Lyon. Depuis 2010, il est vice-président de la région rhônes-alpes délégué à la formation. (Voir Causette #54 et www.meirieu.com) 

Publié le 21 Décembre 2015
Auteur : Philippe Meirieu | Photo : Amélie Fontaine pour Causette
1522 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette