Politique Publié le 21 Décembre 2015 par Fabrice d'Almeida, historien et professeur à l’université Panthéon-Assas, à Paris.

Quand l’extrême droite 20 se décomplexera "Le jour d’après”

blog post image

Pour celles et ceux qui pensent encore que le Front national est un parti démocratique, Causette a demandé à Fabrice d’Almeida, historien, spécialiste de la propagande, de revenir sur l’histoire de l’extrême droite. si on l’a échappé belle, n’oublions pas que les régionales sont peut- être un avant-goût de ce qui nous attend.

Vous croyez que marine Le Pen est à son top d’agressivité ? Vous croyez qu’elle dit vraiment tout ce qu’elle pense ? Tout ? Vraiment ? Détrompez-vous ! En pleine stratégie de dédiabolisation, elle est inhibée par un système politique soucieux des droits de l’homme, de la démocratie et de l’ancrage européen. Même son père a mis de l’eau dans son vin à l’époque de la présidentielle de 2002 et dans la perspective de celle de 2007. Son discours de Valmy, en 2006, ressemblait même à une main tendue aux Français issus de l’immigration. Car il ne faut pas s’y tromper : quand l’extrême droite sent le parfum proche du pouvoir suprême, elle feint de s’assagir et d’oublier les aspects les plus radicaux de son programme. On appelle cela le com- plexe de l’extrême droite. Et ce n’est pas la première fois que cela se vérifie.

... La suite dans Causette #63

Publié le 21 Décembre 2015
Auteur : Fabrice d'Almeida, historien et professeur à l’université Panthéon-Assas, à Paris. | Photo : © G. Bassignac/dIvergence
1530 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette