cinema Publié le 16 Décembre 2015 par Ariane Allard

Fatima, mère courage 16/12/15

blog post image

Le prestigieux Prix Louis-Delluc a été décerné mercredi 16 décembre à Fatima, superbe long-métrage de Philippe Faucon. Nous publions ici la chronique du film qui était parue dans le magazine en octobre dernier. Courez le voir !

Est-ce un hasard ? Philippe Faucon, auteur discret de Samia ou de La Désintégration, n’a pas son pareil pour mettre en lumière les invisibles. Ou les recalés de l’histoire. Une attention pour les plus faibles, ou les plus menacés, qui s’exprime une fois encore dans Fatima, son sixième long-métrage.

Avec tact, humour et lucidité. Librement adaptée de Prière à la lune (éd. Bachari), un récit autobiographique signé Fatima Elayoubi, cette chronique de la France d’aujourd’hui nous plonge dans le quotidien laborieux de Fatima, femme de ménage marocaine qui vit à Lyon avec ses filles,toutes deux Françaises. Une mère courage, des sœurs intranquilles (l’aînée mise sur les études, la cadette sur la rage) : à travers ces trois femmes, Philippe Faucon parle d’intégration et de discrimination(s), bien sûr. De frustration et d’amour, aussi. Mais, surtout, il donne à voir un film puissant... mine de rien. De fait, sa mise en scène volontairement en retrait, au service des personnages et du récit, laisse émerger des moments d’une rare vérité, qui bouleversent autant qu’ils font sourire.

Dans la foulée naturaliste de Maurice Pialat, mais avec davantage de douceur, Philippe Faucon est un discret qui gagne à être connu, en somme. À l’instar de ses héroïnes...

Publié le 16 Décembre 2015
Auteur : Ariane Allard
6318 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette