Corps et Ame Publié le 28 Octobre 2015 par Dossier réalisé par Sarah Gandillot et Liliane Roudière

Alors, tu veux ou tu veux pas ? Consentement

blog post image

Si choisir, c’est renoncer, est-ce que choisir, c’est vouloir ? Quand je dis oui, est-ce que c’est parce que je veux ou parce que j’accepte ? Et quand j’accepte, est-ce le fruit de mon désir ou du devoir de survivre ? Consentir : c’est dire oui, mais se taire aussi non ? Ou ne pas avoir dit non. C’est ça ? Qui ne dit mot consent. Quand je consens, parfois on me dit que je n’étais pas très éclairée. Où est la lumière ? En fait, je fais des choses de mon plein gré, mais c’est à son insu (de mon plein gré). Vous me suivez ? Je me fais des noeuds dans la tête... Pour les délier, et peut être pour nous « éclairer » de concert, je propose ce dossier écrit sans emprise et 100 % consentante. En prime, j’ai découvert ce proverbe et je voudrais vous l’offrir à toutes : « Qui accepte de se frotter aux renards pouilleux consent déjà à se gratter. » Prenez soin de vous, les filles !

Politique

La fabrique du consentement

Le débat public fait régulièrement appel au consentement individuel, mais avec des petits arrangements. Si le respect de la volonté d’autrui semble une évid ence, il peut aussi être mis à mal. Alors suspect , le consentement ?

Par Marion Rousset

Justice

Qui a le droit ?

Pour le droit , le consentement est une volonté personnelle des parti es qui aboutit à une volonté déclarée. Et il n’y a pas de contrat sans consentement. Mais qu’en est-il quand celui-ci est vicié ?

Par Sigolène Vinson

Échangisme

Le bal des débutantes

Il est des moments difficiles, voire douloureux, dans l’apprentissage de l’autonomie, tels ceux d’une novice qui fait son entrée dans les milieux libertins. Poser les limites, dire ses envies ne vont pas de soi…

Par Agnès Giard

États-Unis

La séduction réglementée

Face aux agressions sexuelles sur les campus américains, une loi surnommée « Yes means yes » a été adoptée en Californie en 2014. Objectif : affirmer haut et fort que oui, on veut faire l’amour. Oui, oui, oui… Difficile d’imaginer que le charme de la séduction survivra ? Rencontre avec Cristina Nehring, éditorialiste et auteure d’un essai qui décrit la pente insidieuse d’une Amérique de plus en plus puritaine.

Propos recueillis par Audrey Lebel

Consentement : nom masculin s’accordant surtout au féminin

Militant de la lutte contre le sida, depuis une quinzaine d’années, le Dr Kpote intervient dans les lycées et centres d ’apprentissage d’Île-de-France, comme « animateur de prévention ». Il rencontre des dizaines de jeunes avec lesquels il échange sur la sexualité et les conduites addictives.

Par le Dr Kpote

Médecine

Donner son accord à la science

En plus de leurs co urs d’anato mie et de pharmaco logie, les étudi ants en médecine doivent assimiler une notion fondamentale : celle du consentement du patient. Leur fo rmatio n est pourtant quelques fois une justification aux entorses de ce pilier de l’éthique.

Par Héloïse Rambert

Publié le 28 Octobre 2015
Auteur : Dossier réalisé par Sarah Gandillot et Liliane Roudière | Photo : illustration : Besse
2542 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette