RÉFUGIÉS Publié le 07 Octobre 2015 par Philippe Ridou

SOS Méditerranée : un bateau pour les réfugiés 07/10/15

blog post image

L’association SOS Méditerranée collecte des fonds pour affréter un navire de sauvetage en mer entre les côtes italiennes et libyennes. Il reste 19 jours pour participer!

Selon l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), depuis le début de l’année, 2 800 migrants ont péri en Méditerranée dont plus de 2 600 entre la Libye et Lampedusa, dans le sud de l’Italie. Là où, déjà en août 2014, Philippe Martinez, capitaine d’un remorqueur de haute mer, en sauvait 1 841. Deux mois après, le dispositif de sauvetage Mare Nostrum, porté essentiellement par l’Italie, cédait la place à Triton, une opération supervisée par Frontex (l’agence pour la gestion des frontières extérieures de l’Union européenne) et restreinte aux seules eaux territoriales européennes (et non plus internationales), dont l’objectif prioritaire est la surveillance des frontières. De ce constat amer, Sophie Beau, 20 ans d’expérience dans l’humanitaire, ne se satisfait pas et agit : « Plus jamais de migrants noyés en mer. » Avec Klaus Vogel, un capitaine allemand retraité de la marine marchande, ils créent une association citoyenne et européenne : SOS Méditerranée. L’objectif : un SAMU maritime, autrement dit affréter un navire équipé d’une antenne médicale, positionnée sur zone et prêt à porter secours. Pour que l’action soit pérenne, il faut des fonds, beaucoup de fonds : 1,2 million d’euros. Un appel aux dons est lancé sur le site d’Ulule

Publié le 07 Octobre 2015
Auteur : Philippe Ridou | Photo : Philippe Ridou
3503 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette