Culture Publié le 28 Septembre 2015 par Isabelle Motrot

Musée de l’homme

blog post image

Après six ans de fermeture, la vénérable institution, située dans le Palais de Chaillot, rouvrira ses portes le 17 octobre. Si l’extérieur est identique, l’intérieur est totalement réaménagé pour remplir une mission délicate : montrer l’être humain dans toute sa complexité.

Le musée... de l’Homme ? Au XXIe siècle, alors que de la grammaire à l’éducation, on se soucie de la suprématie du masculin, est- ce qu’on ne devrait pas, profitant de cette renaissance, rebaptiser l’institution ? Musée du Vivant, musée de l’Humanité... les possibilités ne manquent pas. Cette question nous brûle les lèvres alors que Cécile Aufaure, directrice du projet de rénovation du musée, nous précède dans ce chantier aux proportions impression- nantes. Après des travaux d’un coût total de 92 millions d’euros, l’ouverture est prévue dans quelques semaines. Les murs nus font ressortir l’architecture specta- culaire du Palais de Chaillot, pensée en 1937 pour impressionner le public de l’Exposition universelle. Les baies vitrées s’ouvrent sur une vue vertigineuse de la tour Eiffel, le soleil entre à flots.

Qui sommes-nous ? D’où venons-nous ? Où allons-nous ? C’est à partir de ces trois questions fondamentales que le musée a été restructuré pour créer un parcours qui raconte l’aventure humaine. Tiens, le nom de « musée de l’Aventure humaine », ça ne serait pas plus judicieux ? Cécile Aufaure nous a vues venir : l’intitulé « musée de l’Homme » a en effet été remis en question au début du réaménagement. « Musée de l’Humanité, de l’Humain... » ont aussi été évoqués. Mais finalement, «ça n’est pas tout à fait le sens du musée : il s’agit de l’homme en tant qu’espèce biologique. Et puis on a considéré que cet intitulé, connu dans le monde entier, avait un caractère historique. Choisi dans les années 1930, il montrait aussi qu’il ne s’agissait pas d’un lieu dédié à une discipline (auparavant existait un musée ethnographique), mais à une espèce ». Pas convaincues, mais on va tout de même poursuivre la visite.

... La suite dans Causette #60.

Publié le 28 Septembre 2015
Auteur : Isabelle Motrot | Photo : Magali Corouge / Divergence pour Causette
2913 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette