Litterature Publié le 26 Août 2015 par Sigolène Vinson

Que font les écrivains quand ils n’écrivent pas ?

blog post image

Pour plus des deux tiers des auteurs, l’écriture n’est pas l’unique source de revenus. Ils doivent souvent les compléter par d’autres activités. Illustration de ces quotidiens particuliers avec deux d’entre eux : Cécile Coulon et erwan larher.

Lors du dernier Salon du livre de Paris, plus de deux cents auteurs ont manifesté entre les stands des maisons d’édition. Il s’agissait de la première protestation du genre en trente-quatre ans d’exis- tence du salon. Sur les banderoles, on pouvait lire : « Pas d’auteurs, pas de livres. » Parmi les manifestants, des écrivains, certains connus, Céline Minard ou Camille Laurens, certains plus confidentiels, Manuel Candré ou Carole Zalberg.

Leur mouvement faisait écho au 6e baromètre des relations auteurs/éditeurs, publié le 20 mars 2015 par la Scam (Société civile des auteurs multimédia) et la SGDL (Société des gens de lettres). Selon cette enquête, à laquelle 1 800 auteurs ont répondu, pour 70 % d’entre eux, l’écriture n’est pas l’unique source de revenus. Pour 65 %, elle représente moins du quart de leurs revenus annuels. Et ils ne sont que 18 % à en tirer plus de 76 % de leurs rémunérations.

Nous sommes pourtant encore nombreux à fantasmer leur vie, à les rêver ascètes, au service exclusif de l’art, du beau et de l’éther, des intellects sans corps, membres d’un cénacle qui ne devrait pas se préoccuper de comment boucler les fins de mois. Pas un ne ressemble à l’autre. Certains même, dans la journée, savent s’arrêter d’écrire. Que font-ils alors ?

Cécile Coulon a 25 ans. Erwan Larher, 45. Cécile est l’auteure de huit ouvrages, Erwan de quatre. Les romans de Cécile sont courts, ceux d’Erwan, des sommes. Cécile a reçu le prix Mauvais Genres France Culture-Le Nouvel Observateur 2012 pour Le roi n’a pas sommeil, Erwan, les prix Louis-Barthou de l’Académie française et Claude-Chabrol 2013 pour L’Abandon du mâle en milieu hostile. Cécile vient de publier Les grandes villes n’existent pas et Le Cœur du pélican, Erwan, Entre toutes les femmes.

... La suite dans Causette #59.

Publié le 26 Août 2015
Auteur : Sigolène Vinson | Photo : © Erwan Larher
1892 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette