Notre part Rimbaud Publié le 26 Août 2015 par Sigolène Vinson

L’homme qui empilait des chapeaux sur sa tête

blog post image

Romain Gary disait : « Il n’y a pas d’homme sans part de poésie, [...] sans la “part Rimbaud”. » Il suffit de se promener avec un filet à papillons pour la saisir. Dans la plus brève rencontre, dans la plus simple des situations...

La canicule frappe. Mais ailleurs qu’ici. Sur cette plage de Corse, c’est simplement l’été. Quand, à midi, le vent solaire fait se retourner les parasols et battre les cheveux dans les dos bronzés. Le sable est néanmoins brûlant. Pieds nus, il marche dedans. Il croit s’en foutre. Sa peau est cornue. Il porte un sac de sport à l’épaule. Dans le pli de ses bras, des paréos et des tuniques en crépon. À ses poignets, des bracelets et des colliers. Dans ses mains, des chapeaux. Tout est à vendre. Sa façon de faire est douce. Il pourrait même passer inaperçu. Serpentant entre les serviettes, il fait attention de ne pas réveiller ceux qui dorment.

... La suite dans Causette #59.

Publié le 26 Août 2015
Auteur : Sigolène Vinson | Photo : Illustration : Camille Besse
1490 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette