LA FESSE CACHEE DE LA MENAGERE Publié le 29 Mai 2015 par Agnès Giard

“J’avais si mal pendant mes cycles que je m’évanouissais” Marie-Anne Mormina

blog post image

Parce que la femme, la maman et la putain ne sont pas toujours celles que vous croyez, et surtout parce qu’elles sont souvent une seule et même personne, “Causette” s’est plongée dans la vraie vie. Comment vivons-nous notre vie sexuelle ? Loin des sondages, des injonctions, des idées farfelues, la vie de la ménagère est-elle aussi normée qu’on le croit ? À voir…

« Je suis née à Casablanca, au Maroc, en 1978 et j’ai grandi à Lyon, puis à la campagne, en Isère, entre un papa chef d’entreprise et une maman aide-comptable, qui m’ont appris à ne pas avoir honte de mon corps. À la maison, il n’y avait pas de fausse pudeur, ce qui m’a beaucoup aidée à parler de ma maladie : l’endométriose 1. Elle frappe plus d’une femme sur dix, soit 3 millions de personnes en France. Pourtant, personne n’en parle. C’est tabou. Résultat : les femmes mettent en moyenne sept ans avant de savoir pourquoi elles souffrent lorsqu’elles ont leurs règles. En sept ans, l’endométriose a eu le temps de faire tellement de ravages que 30 à 40 % d’entre elles deviennent stériles. Moi, j’ai eu de la chance… si l’on peut dire.

... La suite dans Causette #57.

Publié le 29 Mai 2015
Auteur : Agnès Giard | Photo : Bernard Faucon/Agence VU
2058 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette