Société Publié le 29 Mai 2015 par Didier Valentin

Eh ben mon vieux ! BD

blog post image

Les Vieux Fourneaux relatent les aventures de trois potes septuagénaires et libertaires qui continuent de pratiquer joyeusement la contestation avant de passer l’arme à gauche. Jubilatoire !

On croque dans les deux premiers tomes des Vieux Fourneaux à plein dentier tant le scénario et les dialogues y sont jubilatoires. Dans cette série qui s’annonce d’ores et déjà prolifique, Wilfrid Lupano (scénariste) et Paul Cauuet (dessinateur) nous réconcilient avec les détenteurs de la carte vermeil plus prompts à faire la chenille en croisière Costa que de monter des barricades. Les silver power de Lupano et Cauuet, eux, sont des libertaires sans cholestérol, drôles et irrévérencieux. Parce que ça brûle encore dans leurs « vieux fourneaux » (vieilles carcasses), parce qu’ils sont anticonformistes, qu’ils pratiquent l’attentat gériatrique contre le jeunisme ou le lâchage de sphincters dans les meetings copéistes, on jalouse leur impétuosité. Du coup, ils nous invitent à l’introspection : serons-nous capable de vieillir aussi concernés ?

... La suite dans Causette #57.

Publié le 29 Mai 2015
Auteur : Didier Valentin
1769 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette