Environnement Publié le 24 Mars 2015 par Laure Noualhat

La victoire en changeant

blog post image

Longtemps, les spécialistes de l’environnement ont tenté, en vain, d’alerter les pouvoirs publics. Aujourd’hui, ils savent qu’il n’y a rien à attendre d’eux. Il faut donc changer radicalement de stratégie : place aux solutions concrètes et aux initiatives citoyennes. Dans les oeuvres sorties ces dernières semaines, un seul message : remontez-vous le moral… et les manches !

L’avenir est foutu, vive l’avenir ! Le climat se réchauffe, les conditions de vie sur terre sont à quelques décennies d’un terrible basculement, la crise gangrène l’Europe. Au milieu de ce désastre, comment espérer ? En se repaissant d’oeuvres qui racontent les frémissements d’une société en changement. Les documentaires Libres !, de Jean-Paul Jaud, Sacrée croissance !, de Marie- Monique Robin, ou encore Tout peut changer, le dernier livre de l’essayiste canadienne Naomi Klein, éclairent d’un brin d’espoir le sombre tableau de l’avenir humain. Car, au XXIe siècle, quand le sage pointe la catastrophe, le lucide ne regarde ni la catastrophe ni le doigt, il se met en action pour conjurer le sort et éviter l’issue fatale : l’effondrement de notre civilisation.

Ces oeuvres n’ont pas le goût de la mièvrerie ni la saveur fade de l’enthousiasme béat. Il n’y a qu’à lire l’opus de Naomi Klein pour s’en convaincre. Dans Tout peut changer, elle expose magistralement les causes du désastre, la principale étant ce capitalisme carnassier qui dévore les ressources de la planète afin d’enrichir une petite minorité. Au fil de la lecture, une conclusion déconcertante se fait jour : même si rien n’est évident, nous pouvons tout changer.

 

... La suite dans Causette #55.

Publié le 24 Mars 2015
Auteur : Laure Noualhat | Photo : © franck courtès/agence vu
1967 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette