La copine de Causette Publié le 24 Mars 2015 par Sarah Gandillot

Le film de sa vie Brigitte Sy

blog post image

La réalisatrice sort L’Astragale, son deuxième long-métrage, qui retrace l’histoire de l’écrivaine Albertine Sarrazin. Brillante, indisciplinée, amoureuse, intrépide, son destin résonne avec la vie romanesque de Brigitte Sy, qui a été la compagne et l’inspiratrice du cinéaste Philippe Garrel.

La première fois qu’elle a lu L’Astragale, le roman d’Albertine Sarrazin, publié en 1965, Brigitte Sy avait 25 ans. Tout de suite saisie, fascinée, bouleversée. Son style, d’abord. Puis ce destin hors norme qui résonne en elle. Déposée à l’Assistance publique d’Alger à sa naissance, en 1937, Albertine est adoptée. À 16 ans, aussi brillante qu’indisciplinée, elle rejoint Paris, se prostitue, braque une boutique, est emprisonnée dans la Somme, s’en évade en sautant d’un rempart de 15 mètres, est alors recueillie par Julien Sarrazin, malfrat dont elle tombe raide amoureuse, avec qui elle fera les quatre cents coups et se mariera, en prison, où chacun d’eux passe la majeure partie de sa vie. Alors qu’elle connaît le succès et peut enfin vivre son amour avec Julien, Albertine meurt à 29 ans des suites d’une opération.

« À 25 ans, je ne savais pas encore à quel point mon destin serait lié au sien », s’étonne Brigitte Sy, aussi grande, blonde et voluptueuse qu’Albertine était menue et noiraude. « Quand j’ai été rechercher le livre dans ma bibliothèque en 2008, alors que l’idée d’un film commençait à me trotter dans la tête, j’ai été sciée. D’un seul coup, ça se remettait en perspective avec la vie que j’avais eue, de façon incroyable », raconte-t-elle avec passion, attablée dans un bistrot en bas de chez elle, dans le XXe arrondissement de Paris. Elle fait peu de cas de son thé qui refroidit tant elle est animée par Albertine.

 

... La suite dans Causette #55.

Publié le 24 Mars 2015
Auteur : Sarah Gandillot | Photo : Sandra Rocha pour Causette
2408 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette