La cabine d'effeuillage Publié le 08 Mars 2010 par Julia Pascual et Liliane Roudière

5 Résistants Face au vent !

blog post image

La crise les a licenciés, leur lutte les a propulsés à la une de l'actu. Causette les réunit pour la première fois et tend l'oreille...

Montreuil (93). Il est 8heures, il neige, il fait très froid. Il fait si sombre que l'on dirait la nuit. Nous nous activons dans cet immense atelier. Dresser la table, préparer le repas, pousser le chauffage, installer les machines, monter les lumières et vérifier une dernière fois les magnétos. Un poil d'angoisse et d'impatience dans l'air.

- Trois poulets, t'es sûre que ça ira ? C'est que ça doit bien manger, des gars comme ça !

- Hé toi, arrête avec tes préjugés !

- Préjugés ? Ça va pas, la tête ?

- T'as pas oublié la nappe ? On a assez de verres ? Ils arrivent bientôt, pour le déjeuner.

 

Les noms de leurs boîtes évoquent des oiseaux rares, des films d'anticipation, des héros shakespearien ou nous renvoient à la douce sécurité de l'enfance: Molex, Continental, Freescale, Trèves, ArcelorMittal, Caterpillar, New Fabris, Lear, Chaffoteaux, Goodyear, Philips... Des noms devenus aujourd'hui ceux d'usines mutilées, liquidées, fermées, remballées. Circulez...

Ils se déplacent en bandes et ont des manières de bad boys: ce sont les salariés licenciés, éjectés, sacrifiés sur l'autel du tout rentable. Ils marchent beaucoup, sont toujours en colère, mal rasés et si fatigués. On voit bien dans leur regard qu'il y a un truc... une flamme, une rage, un désespoir. Quelque chose qui tremble jusqu'à nous.

 

...la suite dans Causette #7...

 

ShareFB

 

Publié le 08 Mars 2010
Auteur : Julia Pascual et Liliane Roudière | Photo : Christophe Meireis
3662 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette