musique Publié le 23 Février 2015 par Rosie Gankey

Des tubes et des pubs

blog post image

Depuis l’effondrement des ventes de disques, certains artistes cèdent aux sirènes de la publicité pour accéder à une certaine notoriété via la “synchronisation”. Décryptage d’un phénomène avec l’exemple du groupe français If the Kids.

On ne vous apprend rien, la révolution numérique a laissé l’industrie du disque sur le carreau. Pourtant, depuis le début des années 2000, certains artistes, parfois inconnus du grand public, parviennent à tirer leur épingle du jeu. Comment ? Grâce à la synchronisation, c’est-à-dire à l’illustration musicale. L’art de placer une musique dans un jeu vidéo, une série télé, un film et surtout une publicité. Les marques l’ont bien compris : une chanson percutante, et hop ! le banal prêt à la consommation de La Poste devient léger comme un papillon (Island in the Sun, Weezer) ; au volant d’une Fiat 500 suréquipée, vous voyez la vie en couleur grâce à Pharrell Williams (Happy et Just a Cloud Away), et votre sex-appeal devient sauvage avec un « pschit » de Black Opium (Jungle, d’Emma Louise).

 

... La suite dans Causette #54.

Publié le 23 Février 2015
Auteur : Rosie Gankey | Photo : Johanna Goodman pour Causette
1991 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette