Société Publié le 23 Février 2015 par Elsa Sabado et Anna Benjamin

Sonia change de camp Calais

blog post image

En quelques semaines, elle est passée de Sauvons Calais, un groupe d’extrême droite, à Calais Ouverture et Humanité, une association d’aide aux migrants. Derrière ce changement radical, la confrontation à la réalité de leurs conditions de vie. Récit d’une dissidence.

« J’ai été embrigadée, je me suis égarée. Et puis j’ai ouvert les yeux. » Dans la cuisine de sa maison, à Calais, Sonia, 29 ans, livre sans façon le récit de sa courte mais dense vie militante. À l’étage, Aamir, son compagnon afghan, préfère ne pas se montrer. Depuis quelques mois, cette grande brune extravertie ferraille aux côtés des migrants. Une surprise, lorsqu’on connaît son parcours. Fin 2013, Kevin Reche fonde Sauvons Calais, un collectif de lutte contre les migrants. Svastika tatoué sur le torse, ce minet de 19 ans est depuis devenu l’icône du Parti de la France, fondé par Carl Lang et d’autres ex-Front national. À l’époque, l’embryon de leader est l’objet d’insultes homophobes.

 

... La suite dans Causette #54.

Publié le 23 Février 2015
Auteur : Elsa Sabado et Anna Benjamin | Photo : Jean-Baptiste Courtier pour Causette
2865 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette