Allez vous faire foot Publié le 23 Février 2015 par Clarence Edgard-Rosa

Marqué à la culotte Football US

blog post image

Bientôt du foot américain féminin en soutif et culotte sur les pelouses de France ? Pas si sûr… La création d’une franchise européenne de l’ancienne Lingerie Football League, devenue Legends Football League, semble bien compromise.

Des plaquages sur gazon en culotte, soutien-gorge et jarretière, c’est l’idée du producteur américain Mitchell Mortaza, initiée en 2004 à la mi-temps du Super Bowl. Évidemment, ça plaît beaucoup aux spectateurs, plutôt masculins. Cinq ans plus tard, il crée une franchise, la Lingerie Football League (LFL). Bien qu’en petite tenue, les athlètes jouent pour de vrai, avec férocité et talent. Mais on met en avant leur cul plutôt que leur jeu. Face aux critiques qu’il se prend alors dans la poire, Mortaza profite du passage de la LFL au rang de ligue semi-professionnelle, en 2013, pour changer son nom : désormais, c’est la Legends Football League. Mais pas question pour les joueuses d’enfiler un short ou un tee-shirt. La communication agressive s’intensifie : chaque match de la LFL est l’occasion de produire un clip promotionnel, à la croisée de la bande-annonce de film d’action et de la pub Victoria’s Secret.

 

Mitchell Mortaza se met alors en tête d’étendre le concept en Europe. En octobre 2013, il contacte la première équipe féminine de football américain en France, les Sparkles, créée en 2011 et basée à Villeneuve- Saint-Georges (Val-de-Marne). Sarah Charbonneaux, la capitaine, séduite par l’idée, est immédiatement nommée « ambassadrice française de la LFL ». Nous la rencontrons au club de foot, un dimanche d’entraînement.

 

... La suite dans Causette #54.

Publié le 23 Février 2015
Auteur : Clarence Edgard-Rosa | Photo : Ethan Miller / Getty images / AFP
2323 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette