Enquete Publié le 23 Février 2015 par Marie Hauterives et Elise Castaing

Les pires techniques de la télé-réalité

blog post image

Pour booster l’audience, certains fabricants de télé-réalité ont mis au point des techniques qui ont pour effet de stresser, déstabiliser, désorienter les candidats. Interrogé par Causette, un agent double vend la mèche. Que du bonheur ! Enfin presque.

Quelques jours avant le début de l’émission, la procédure d’enfermement commence : « On met tous les candidats dans des hôtels différents et les assistants leur enlèvent leur portable », raconte celle que nous appellerons Marion, haut gradée de Secret Story, notre agent double dans les coulisses de la télé-réalité.

 

Pour sa huitième saison, cette émission, produite par la société Endemol pour la chaîne TF1, a accueilli Vivian et Nathalie, couple corse séparé par vingt et un ans d’écart. Elle, jolie commerçante de 43 ans, sort depuis près d’un an avec lui, jeune éphèbe bodybuildé de 22 ans. Leur secret ? L’amour n’a pas d’âge. Avant d’être sélectionnés, ils ont, comme tous les autres candidats, passé un entretien un peu particulier dans les locaux de la Plaine Saint-Denis, en région parisienne. « On leur demande les trucs les plus fous qu’ils ont faits dans leur vie, genre s’ils ont fait l’amour dans un parc ou sur la plage, pour voir s’ils sont un peu exhibos… Pourquoi ils veulent faire de la télé, jusqu’où ils sont prêts à aller pour devenir célèbres », détaille Marion, avant de préciser : « On veut des gens décomplexés, avec des failles narcissiques. » Des « failles » qu’elle et son équipe vont exploiter dès qu’il s’agira de faire remonter l’audience.


... La suite dans Causette #54.

Publié le 23 Février 2015
Auteur : Marie Hauterives et Elise Castaing | Photo : illustration : Sébastien Thibault / Anna Goodson pour Causette
3710 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette