On nous prend pour des quiches Publié le 27 Janvier 2015 par Clarence Edgard-Rosa, Pauline Marceillac

#JeSuisUnChacal

blog post image

Vous êtes Charlie, pas de doute, mais vous auriez pu faire mieux. Vous auriez pu faire comme ce mec qui, au moment des attentats, a éteint la téloche fissa pour faire la tournée des marchands de journaux de son patelin des Côtes-d’Armor et acheter toutes les copies de l’édition du jour, avant de rentrer au chaud mettre son butin en vente sur eBay. Jusqu’à 715 €, il le vendait, le Charlie Hebdo avec la grosse tête de Houellebecq dessus.

 

... La suite dans Causette #53.

 

 

Le silence est d’or

 

Qui de nous deux… Qui ne nous deux, la chaîne d’info ou moi, est le plus minable ? La chaîne d’info enchaînant zéro info sur zéro info pendant des heures, ou moi scotchée par le témoin qui n’a rien vu, la tante de la soeur de la voisine qui n’a rien entendu ? La misère de ces envoyés spéciaux qui nous font faire passer leur ballet d’essuie-glace sous la pluie pour une course-poursuite à la Hitchcock, ou mes yeux hypnotisés qui bougent à droite, à gauche, et qui ne voient toujours pas l’imprimerie ? Qui de nous deux déraille ?

 

... La suite dans Causette #53.

 

Attention derrière toi !

 

On ne me la fait pas à moi. Des rétros qui changent de couleur, un président qui va plus vite que son ombre pour rallier les lieux du crime (biiip, biiip), une carte d’identité oubliée (« coucou les poulets je suis très très méchant et je vous aide un peu »), un journaliste sur le toit ayant déjà un gilet pare-balles comme par magie,

 

... La suite dans Causette #53.

Publié le 27 Janvier 2015
Auteur : Clarence Edgard-Rosa, Pauline Marceillac | Photo : Ebay
2268 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette