Une époque formidable Publié le 27 Décembre 2014 par Delphine Bauer/Youpress

Dernier refuge pour la bohème Maison de retraite

blog post image

À la Maison nationale des artistes, à Nogent-sur-Marne, les résidents sont peintres, musiciens, sculpteurs, philosophes… Du haut de leur grand âge, ils gardent un esprit libre et curieux. On n’arrête pas d’être artiste parce qu’on est vieux.

«J ’étais pas mal, hein ! » Thérèse Marigny, 89 ans, rouge à lèvres vif et turquoise pétant sur les paupières, minaude comme une gamine. Sous son index, un portrait d’elle du temps où elle était pianiste, « concertiste pour la Maison de la radio, attention », précise-t-elle. Si sa jeunesse s’est envolée, son piano la suit toujours. Quotidiennement, les doigts toujours agiles, Thérèse s’entraîne. Un privilège dans une maison de retraite. Mais la sienne est très spéciale. Depuis six ans, elle vit dans la Maison nationale des artistes. Un seul autre établissement de ce type existe en France, à Couilly- Pont-aux-Dames (Seine-et-Marne), destiné exclusivement aux anciens comédiens.

 

... La suite dans Causette #52.

Publié le 27 Décembre 2014
Auteur : Delphine Bauer/Youpress | Photo : Juliette ROBERT/Youpress
2133 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette