Environnement Publié le 29 Octobre 2014 par Éric La Blanche

1 000 vaches à pleins gaz 29/10/14

blog post image

Neuf militants de la Confédération paysanne ont été reconnus coupables, par le tribunal correctionnel d’Amiens, de dégradations sur la fameuse ferme des « mille vaches ». Ils ont été condamnés à des peines allant d’une simple amende à cinq mois de prison avec sursis. Mais au fait, cette ferme, c’est quoi ? Coup de gueule !

Méthanisation, ça rime avec pognon : produisez de l’électricité avec du biogaz, EDF vous la rachète à des tarifs défiants toute concurrence ! Pour ça, investissez dans 1 000 unités autonomes énergétiques et disposez-les en série dans un grand hangar à la campagne. Ensuite, bourrez-les de granulés et brûlez le méthane obtenu pour produire de l’électricité. Au passage, récupérez le lait, car – ah oui ! on a oublié de vous dire, les unités autonomes énergétiques sont aussi des êtres vivants de la marque « mammifère », en l’occurrence des vaches. Mais on s’en fout de leur vie : elles sont là pour produire du gaz.

 

Une ferme-usine 

Ça s’appelle « ferme des mille vaches » et ça vient d’ouvrir, il y a un mois, dans la Somme. Ce n’est pas vraiment une ferme, plutôt une usine. Les vaches n’y sont pas traitées comme des vaches et il n’y en a pas encore mille, mais le nom est joli. En vrai, on coince les bestioles dans des boîtes, sinon elles bougent. Ensuite, on leur coupe les cornes, on les bourre d’antibiotiques. Puis, pour les faire tourner à plein régime, on leur fait pondre un veau par an qu’on leur retire à la naissance.

 

Rationaliser un être vivant, c’est pénible. Contrairement à une machine, une bête, c’est pas discipliné : ça stresse, ça chope des infections et ça balance du pus dans le lait. Et puis, parfois aussi, ça tombe en panne. D’ailleurs, il y en a déjà deux (sur 150) qui ont lâché la semaine dernière. Mauvaise came, ces bestiaux. On a balancé les cadavres dans la cour. Faudra en trouver de plus fiables, on vous le doit bien : c’est vous qui subventionnez la « ferme » avec vos impôts.

 

« On peut juger de la grandeur d’une nation par la façon dont les animaux y sont traités », déclarait Gandhi.

 

----------

Lire le très complet dossier du site Reporterre sur la ferme des « mille vaches ».

Image : logo des anti-ferme Novissen

 

Publié le 29 Octobre 2014
Auteur : Éric La Blanche
6791 vues | 0 commentaire

Déposez votre commentaire
J'aime Causette