CAUSETTE #1 CAUSETTE #2 CAUSETTE #3 CAUSETTE #4 CAUSETTE #5 CAUSETTE #6 CAUSETTE #7 CAUSETTE #8 CAUSETTE #9 CAUSETTE #10 CAUSETTE #11 CAUSETTE #12 CAUSETTE #13
CAUSETTE #14 CAUSETTE #15 CAUSETTE #16 CAUSETTE #17 CAUSETTE #18 CAUSETTE #19 CAUSETTE #20 CAUSETTE #21 CAUSETTE #22 CAUSETTE #23 CAUSETTE #24 CAUSETTE #25 CAUSETTE #26
CAUSETTE #27 CAUSETTE #28 CAUSETTE #29 CAUSETTE #30 CAUSETTE #31 CAUSETTE #32 CAUSETTE #33 CAUSETTE #34 CAUSETTE #35 CAUSETTE #36 CAUSETTE #37 CAUSETTE #38 CAUSETTE #39
CAUSETTE #40 CAUSETTE #41 CAUSETTE #42 CAUSETTE #43 CAUSETTE #44 CAUSETTE #45 CAUSETTE #46 CAUSETTE #47 CAUSETTE #48 CAUSETTE #49 CAUSETTE #50 CAUSETTE #51 CAUSETTE #52
CAUSETTE #53 CAUSETTE #54 CAUSETTE #55 CAUSETTE #56 CAUSETTE #57 CAUSETTE #58 CAUSETTE #59 CAUSETTE #60 CAUSETTE #61 CAUSETTE #62 CAUSETTE #63 CAUSETTE #64 CAUSETTE #65
CAUSETTE #66 CAUSETTE #67 CAUSETTE #68 CAUSETTE #69 CAUSETTE #70 CAUSETTE #71 CAUSETTE #72 CAUSETTE #73 CAUSETTE #74 CAUSETTE #75 CAUSETTE #76 CAUSETTE #77 CAUSETTE #78
CAUSETTE #79 CAUSETTE #80 CAUSETTE #81 CAUSETTE #82 CAUSETTE #83
Edito du numéro #83 Novembre 2017

C’est pas comme s’il n’y avait pas encore du boulot…

blog post image

Sur mon fil d’actu, l’autre jour, sont apparus simultanément deux articles de presse qui n’avaient rien à voir l’un avec l’autre, ou presque : les victimes d’Harvey Weinstein commençaient à parler et le magazine féministe français Causette annonçait qu’il risquait de disparaître sans délai. Dans le même temps, des femmes comme vous et moi commençaient à témoigner des violences sexuelles subies, crachaient noir sur blanc les humiliations vécues à 8, 28 ou 58 ans… Enfin, enfin, enfin.
Mais c’est pas de bol, quand même : alors que j’attends ce moment depuis tellement longtemps, voilà qu’il tombe pile quand je suis à moins d’un doigt de mettre la clé sous la porte. C’est con. Mais je dois vous l’avouer : j’ai toujours bien aimé l’humour noir qui façonne les ironies du sort. Ces blagues à papa du destin. Faciles et pas drôles. Putain de patriarcat cosmique, tiens ! Mais vous êtes belles et bien là, vous. Ainsi, donc, je vois des infirmières, des profs, des smicardes et des étudiantes me donner, avec une joie combative, les 5, 10 ou 20 euros qu’elles n’ont pourtant pas en trop. Pour tenter de sauver ce lieu safe pour les femmes, ce sanctuaire de papier où elles savent qu’elles peuvent se réfugier et où elles se sentent respectées, accueillies, comprises et protégées. Et qui, en bon porte-voix, s’offre à elles comme un outil de lutte, un biais pacifique mais redoutable, ses faits d’armes journalistiques et leurs conséquences concrètes en témoignant. Merci, mille milliards de mercis à vous.
Vous le savez bien, le 8 mars ou la déferlante post-Weinstein, c’est mon quotidien depuis bientôt neuf années : je sais donc à quel point l’existence même de ces pages n’est pas un luxe, mais une nécessité. Alors, et même si ça n’est pas gagné, ne comptez pas sur moi pour (vous) laisser tomber. Tout en espérant que cet édito ne soit pas le dernier, je conclus comme suit, puis je retourne bosser : quoi qu’il advienne, je n’oublierai jamais quand, en février 2009, nous avons annoncé la parution prochaine d’un féminin sans régimes minceur, sans people et qui, promis et pour une fois, ne prendrait pas les femmes pour des quiches. « Plus féminine du cerveau que du capiton » me présentais-je alors, volontairement prétentieuse et gonflée. Provocatrice pour secouer. Beaucoup ont rigolé, affirmant que ça ne marcherait jamais. Neuf ans qu’ils se trompent. Faisons en sorte, ensemble, qu’ils n’aient jamais raison. Aussi, je continue à me battre. Vous savez pourquoi ? Parce qu’on le vaut bien, en fait. Et parce que je vous aime.

On se tient au jus,

Causette

Les articles du Mag
Karine Viard

Karine Viard

QUESTIONNAIRE DE WOOLF

Causette : Les livres marquants de la « bibliothèque...  lire la suite

Publié par Propos recueillis par Sarah Gandillot le 30 Octobre 2017 | 8199 vues

Clotilde Hesme, naturellement

Clotilde Hesme, naturellement

CINEMA

Un regard franc. Une poignée de main chaleureuse. Un « bonjour ! » qui sonne comme une invitation. Elle est comme ça, Clotilde Hesme...  lire la suite

Publié par Ariane Allard le 30 Octobre 2017 | 4102 vues

Bâtons de jouvence

Bâtons de jouvence

LES GENS

« 1,2,3,4...On est sur 3 ! » Josy bat la mesure au...  lire la suite

Publié par Marine Samzun le 30 Octobre 2017 | 6929 vues

Fallait être Culottée

Fallait être Culottée

CHIFFONS

On a coutume de rappeler que le pantalon a longtemps été interdit aux femmes. Et...  lire la suite

Publié par Marion Rousset le 30 Octobre 2017 | 5098 vues

Bavure à Mossoul-Ouest

Bavure à Mossoul-Ouest

REPORTAGES

Septembre 2017, la bataille de Mossoul-Ouest a déjà fait 800 000 déplacés et des...  lire la suite

Publié par Charles Emptaz le 30 Octobre 2017 | 3041 vues

Allô, Macron, bobo

Allô, Macron, bobo

50 NUMéROS ET TOUJOURS AUSSI ALLUMéE !

« Nous avons de quoi finir l’année scolaire. Après, nous devrons sans doute...  lire la suite

Publié par Elvire Emptaz le 30 Octobre 2017 | 7628 vues

Manip pour tous

Manip pour tous

DR KPOTE

Depuis quelque temps, nous sommes face à une urgence sanitaire sans précédent : les...  lire la suite

Publié par Kpote le 30 Octobre 2017 | 9174 vues

HK lâche rien

HK lâche rien

50 NUMéROS ET TOUJOURS AUSSI ALLUMéE !

HK comme Kaddour hadadi. Ses initiales, mais à l’envers. Si son nom ne vous dit rien, il est pourtant l’auteur des mots les plus...  lire la suite

Publié par Laurence Garcia le 30 Octobre 2017 | 7568 vues

J’ai testé pour vous... la vasectomie

J’ai testé pour vous... la vasectomie

A VOTRE SANTé !

Nous sommes le 21 février 2017...  lire la suite

Publié par Franck Bréal le 30 Octobre 2017 | 20261 vues

Paris-Pyongyang aller-retour

Paris-Pyongyang aller-retour

PORTFOLIO

Dans un monde où l’on accède à l’information partout, tout le temps, la Corée du Nord fait figure d’ovni. C’est ce...  lire la suite

Publié par Sophie Jarreau le 30 Octobre 2017 | 2618 vues

Chéri-e, y a des réfugiés dans le jardin !

Chéri-e, y a des réfugiés dans le jardin !

LES GENS

«We have to “poncer” and then to put an“apprêt”. » Après une introduction menée dans un anglais parfait,...  lire la suite

Publié par Joséphine lebard le 30 Octobre 2017 | 8189 vues

Le bûcher des vanités

Le bûcher des vanités

POLITIQUE

Au commencement était la marque. La marque Trump. Ivanka avait 9 ans, en 1990, quand on lui a annoncé le divorce prochain de ses parents, en...  lire la suite

Publié par Philippe Coste à New York le 30 Octobre 2017 | 4927 vues

 La mort n’est pas de tout repos

La mort n’est pas de tout repos

LA TERRASSE

À la Toussaint, le petit cimetière d’Hombleux, dans la Somme, est plongé dans la brume qui monte des champs de betteraves environnants....  lire la suite

Publié par Marguerite Nebelsztein le 30 Octobre 2017 | 133 vues

Le désir, c’est un truc et qui qui va vient

Le désir, c’est un truc et qui qui va vient

SOCIéTé

Chaque mois, la journaliste et essayiste Camille Emmanuelle, auteure de Sexpowerment, le...  lire la suite

Publié par Propos recueillis par Camille Emmanuelle le 30 Octobre 2017 | 327 vues

Papa où t'es ?

Papa où t'es ?

50 NUMéROS ET TOUJOURS AUSSI ALLUMéE !

Laissez-moi pouponner ! Ils attendaient qu’on leur tende la perche. À la...  lire la suite

Publié par Anna Cuxac, Iris Deroeux et Maëlys Peiteado le 30 Octobre 2017 | 34763 vues

Les castings crasseux du cinéma français

Les castings crasseux du cinéma français

POLITIQUE

Samia, actrice de 25 ans, s’est longtemps tue sur l’agression sexuelle qu’elle a subie de la part d’un réalisateur...  lire la suite

Publié par Sophie Boutboul le 27 Octobre 2017 | 9123 vues

Survivre

Survivre

POLITIQUE

Le soir du 13 novembre 2015, Caroline Langlade a été retenue en otage plus de trois heures dans une loge de 7 mètres...  lire la suite

Publié par Philippe Cohen-Grillet le 27 Octobre 2017 | 9215 vues

Lesbiennes, droits devant

Lesbiennes, droits devant

POLITIQUE

Elles sont chercheuses, professeures, artistes ou encore militantes associatives. Toutes ont fait le déplacement depuis leur pays respectif...  lire la suite

Publié par Éloïse Bouton le 27 Octobre 2017 | 3308 vues

La fibre tondeuse

La fibre tondeuse

LA COPINE DE CAUSETTE

Le long de la voie ferrée, entre Poitiers et Limoges, les moutons regardent passer les trains. Les pâturages de la région ...  lire la suite

Publié par Marylène Carre le 27 Octobre 2017 | 6483 vues

Sexe, cathos et vidéo

Sexe, cathos et vidéo

50 NUMéROS ET TOUJOURS AUSSI ALLUMéE !

« Je suis seul. La solitude, c’est comme les cours. C’est sympa au début, mais ensuite, c’est toujours trop long...  lire la suite

Publié le 27 Octobre 2017 | 5313 vues