Sylvia Rivera, la Rosa Parks des trans

Quand la communauté queer, gay et lesbienne de New York s’est soulevée et a lancé ce qui est devenu le mouvement « Pride », Sylvia Rivera a lutté pour y inclure les droits des minorités parmi la minorité : les trans, mais aussi les sans-​abri et les personnes racisé·es. Elle fut les trois.

sylviarivera r2fr9
Sylvia Rivera, en 1996, sur les bords de l’Hudson River, à New York. Elle s’y installe, sous des tôles de fortune, après le décès de son amie Marsha P. Johnson, en 1992. © Valérie Shaff

Sylvia Rivera aurait pu recevoir la palme de l’intrépide aux yeux de la société new-​yorkaise post-​années cinquante. Latino d’origine (un père portoricain et une mère vénézuélienne), sans-​abri, travailleuse du sexe, drag queen, militante pour « les droits des gays » (c’est comme ça qu’on disait alors) et femme transgenre… difficile de cumuler plus de « tares ». Mais au lieu de l’abattre, son statut de marginale est devenu un carburant pour cette guillerette et infatigable activiste, à qui l’on doit le T de LGBTQI+. 

Dès l’enfance, Sylvia détonne. C’est ce qui lui vaut de devoir partir de chez elle à l’âge de… 10 ans et demi. C’était en 1961. Elle répond alors au prénom de Ray. Choix masculin, conformément au genre qui lui a été assigné à la naissance. Son père l’ayant abandonnée et sa mère s’étant suicidée, la petite Ray vit avec sa grand-​mère. 

N***que la police

Malgré les réprimandes de sa mamie, qui rêve d’en faire un futur mécanicien, Ray se pomponne et se voit coiffeuse. Un jour, « ma[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu

Partager
Articles liés
99 Miriam Simos 1 © F.Denny

Starhawk, Mère nature

Sorcière des sorcières, la pythie militante, pionnière de l’écoféminisme, cultive son jardin californien et maudit la présidence Trump en lui jetant des sorts.

aa401735 beardsley aubrey 1872 98 anglais

Herculine Barbin, maudite hermaphrodite

Camille est née fille, mais à l’âge de 22 ans, elle est déclarée « garçon » après avoir confié à un évêque son désarroi devant le développement étrange de ses parties génitales et subi un examen médical. C’est qu’à cette époque, la notion...