Odile Fillod vous souhaite la bienvenue dans la troisième dimension

Depuis cet été, le clitoris à taille réelle et en 3D a fait couler beaucoup d’encre. Et pour cause : quelle sacrée révolution pour l’éducation sexuelle ! Et l’émancipation des femmes. Rencontre avec Odile Fillod, la chercheuse française qui l’a mis au point.

HS5 Odile Fillod 02
© M. Docher

Antisexiste. Ce terme convient mieux à Odile Fillod que celui de féministe. « La notion de féminisme recouvre une grande diversité idéologique autant que stratégique, et il m’arrive d’être en désaccord aussi profond avec des féministes qu’avec des antiféministes, explique l’inventrice du désormais célèbre clitoris en 3D qui a suscité un buzz médiatique depuis l’été. Je ne remets évidemment pas en question la spécificité et la gravité incomparable de l’oppression des femmes, mais je suis sensible aux conséquences néfastes des normes de genre pour l’humanité tout entière. » Pour cette chercheuse indépendante, la précision a un sens et l’exactitude est un combat. Son combat. Depuis 2012, sur le blog Allodoxia, Odile Fillod met en évidence les distorsions opérées lors de la vulgarisation des résultats de certaines recherches. Elle-​même est outillée pour le faire : diplômée de l’École centrale Paris, elle obtient un DEA de sciences cognitives puis se lance des années plus tard dans un travail de thèse, resté inachevé, sur la « naturalisation des différences psychiques entre hommes et femmes par les sciences biomédicales contemporaines ».

« J’ai une liberté de parole qu’on ne peut pas avoir lorsqu’on travaille pour une institution : il arrive que des chercheurs se fassent taper sur les doigts s’ils tiennent un[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu

Partager
Articles liés
Capture d’écran 2020 02 03 à 11.10.21

Sexy Sextagram et podculs sensibles

La libération sexuelle se fait aussi beaucoup grâce à Instagram et les podcasts. Petite revue de comptes à suivre et de créations sonores à écouter.  @jemenbatsleclito Elle est cash et drôle, Camille Aumont Carnel. Dépitée par des...