fbpx

Marie de Gournay : l'humaniste était une femme

Femme de lettres, “fille d’alliance” de Montaigne et édi­trice de ses Essais, Marie de Gournay, née en 1565, a aus­si rédi­gé une œuvre per­son­nelle d’une grande diver­si­té, dont des trai­tés sur la défense des femmes. Féministe avant l’heure !

capture decran 2020 06 19 a 14.01.32
Lithographie à par­tir des "Costumes his­to­riques de la France",
de Paul Lacroix. © Florilegius/​Alamy Stock Photo

La fille de…, la femme de…, la maî­tresse de… L’histoire des femmes passe bien sou­vent par ces attaches mas­cu­lines. Le peu de lumière qu’on leur accorde se trouve dans l’immédiate proxi­mi­té des hommes. Alors, for­cé­ment, elles res­tent dans l’ombre, l’ombre des grands, n’est-ce pas !

Marie de Gournay n’y coupe pas, elle dont on se sou­vient d’abord et avant tout parce qu’elle a été « fille d’alliance » de Montaigne. Fille ­d’alliance ? C’est-à-dire ? À vrai dire, ce n’est pas très clair. L’expression vient du grand homme lui-​même, qui a ain­si dési­gné celle qu’il avait ren­con­trée à 55 ans alors qu’elle en avait 22. Elle avait lu et aimé ses textes (à 18 ou 19 ans à peine), lui avait envoyé un billet pour le lui dire. Ils s’étaient ren­con­trés. S’en était sui­vi un coup de foudre intel­lec­tuel,[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
HS11 penelope bagieu

Pénélope Bagieu : ses amies s'animent

Alors qu’une série d’animation issue de ses célèbres Culottées dé-barque en mars à la télé et sur le Web, la dessinatrice s’apprête à pu-blier une adaptation des Sacrées Sorcières, de Roald Dahl.

HS10 Jameela Jamil © Capture ecran twitter

Jameela Jamil, l'infiltrée du glam

L’actrice britannique de la série The Good Place lutte farouchement contre l’hypocrisie du star-system en dénonçant les photos d'elle retouchées sans son accord.