Alison Wheeler, en roux libre

Elle est de loin l’humoriste la plus talentueuse du PAF. La preuve, elle dure. À 33 ans, Alison Wheeler est au top. Le moment idéal, donc, pour sortir Ma vie est mieux que la vôtre*, un faux guide de coaching hilarant.

105 alisson wheeler
© L.Carletta

Le grand public l’a repérée en septembre 2014 dans feu Le Grand Journal de Canal+. Elle y présente, en duo avec l’inénarrable Monsieur Poulpe, la fameuse « météo ». On découvre alors son humour décapant et son phrasé nonchalant de fausse bécasse. Entre-​temps, elle a officié deux ans dans La Bande originale sur France Inter, nous faisant pleurer de rire avec ses chansons abrasives ou son personnage de Marie Cystite, fervente militante anti-​mariage pour tous. On l’a également aperçue au cinéma. Aujourd’hui, elle continue de nous divertir avec ses deux chroniques hebdomadaires dans Quotidien, sur TMC. Une impayable revue de presse le lundi soir et « Alison détective », le mercredi, une fausse enquête façon Cash Investigation de l’absurde. Alison Wheeler est au max. Le moment était donc venu de sortir un guide bien-​être pour donner tout plein de conseils de vie à ses fans. Évidemment, il s’agit d’une parodie. Vous saurez tout sur sa « morning routine » de chômeuse overbookée, sa relation « fusionnelle toxique maîtrisée » avec sa mère, le régime Dukan qui, non content d’être « extrêmement dangereux », vous donne « une haleine de personne âgée au Boursin », des idées de position de Yoga Tancarville permettant de faire sécher son linge tout en faisant du sport. Surtout, Alison répond à toutes vos questions. Du genre « J’ai des points noirs partout. Comment m’en débarrasser ? » Réponse : « On est en 2019, on ne juge pas les points sur leur couleur de peau. » L’air de rien, dans ce livre, l’actrice dit beaucoup de choses sur elle, sans jamais tenter de livrer une image améliorée d’elle-même. Quand le serveur du café où elle nous a donné rendez-​vous lui demande ce qu’elle veut, elle répond naïvement : « Un Perrier rondelle. » Quand il lui demande : « De quelle couleur la rondelle ? », elle explose de rire. Pouvait-​on rêver meilleure façon de commencer une interview d’Alison Wheeler ? 

Causette : Vous croyez qu’il a dit ça innocemment ?
Alison Wheeler : 
Non, mais ça voulait dire quoi ? Tu sais, quand tu fais des vannes à la télé, après les gens dans la vraie vie, ils aiment bien te faire des blagues de cul. Et tu souris par défaut[…]

La suite est réservée aux abonné.es.

identifiez-vous pour lire le contenu

Partager
Écrit par
Articles liés
HS11 penelope bagieu

Pénélope Bagieu : ses amies s’animent

Alors qu’une série d’animation issue de ses célèbres Culottées dé-barque en mars à la télé et sur le Web, la dessinatrice s’apprête à pu-blier une adaptation des Sacrées Sorcières, de Roald Dahl.

Couv102 V5

Les nouvelles sexploratrices

Un vent de liberté souffle sur les vulves du monde entier. Podcasteuses, réalisatrices, autrices, militantes… elles nous autorisent à reprendre le contrôle de nos corps et de notre liberté. Galerie de portraits à savourer cet été.