fbpx
capture decran 2023 01 05 a 12.01.01
(©HF Île-de-France)

Matrimoine : « Il faut réapprendre dès l’école l’histoire des créatrices du passé »

Remettre en lumière les femmes invi­si­bi­li­sées par l’Histoire – écrite par les hommes pour les hommes –, c’est par­ler du matri­moine. Un mot qui a lui-​même été effa­cé au XVIe siècle par les gram­mai­riens, sui­vant leur règle : « Le mas­cu­lin l’emporte sur le fémi­nin. » Quatre siècles plus tard, on en reparle avec Marie Guérini, coor­di­na­trice géné­rale des Journées du matri­moine pour HF Île-​de-​France1.

Illustres de leur vivant, aujourd’hui oubliées car invi­si­bi­li­sées, ce sont autant de créa­trices que l’association HF Île-​de-​France s’attache à sor­tir des limbes de notre mémoire. Cette asso­cia­tion milite pour l’égalité entre les femmes et les hommes dans les arts et la culture par le biais des Journées du matri­moine. Organisées depuis 2015, sym­bo­li­que­ment le même troi­sième week-​end de sep­tembre que leur équi­valent mas­cu­lin, elles mettent en lumière des femmes qui ont joué un rôle clé mais dont on entend peu – et par­fois pas du tout – par­ler. Pour en par­ler, jus­te­ment, Causette a ren­con­tré Marie Guérini, coor­di­na­trice géné­rale des Journées pour HF Île-de-France.

Causette :[…]

  1. L’association HF Île-​de-​France, née en 2009, milite pour l’égalité entre les femmes et les hommes dans les milieux de l’art et de la culture[]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés