Au Congrès mondial des familles, l’égérie des anti-​IVG se lâche

Causette s’est procuré un document exclusif lors du Congrès mondial des familles, la Mecque des anti-​avortements, qui s’est tenu à Vérone, en Italie, en mars 2019. Leur cheffe de clan en France, Marie Philippe, fondatrice d’IVG.net, y a prononcé un discours… sans filtre. Morceaux choisis.

ivg3 A
© Besse

Le congrès mondial des familles réunit depuis douze ans toute la planète antiavortement. Anti-​choix chrétiens russes et américains financent ce raout qui vise à partager des « bonnes pratiques » pour mener à bien la croisade anti-​IVG. En 2017, il s’était tenu à Budapest (Hongrie). Le Premier ministre ultraconservateur Viktor Orban s’était fait le plaisir de l’ouvrir en personne : « Nous avons réussi à fermer la route de l’immigration illégale dans les Balkans. Alors que nous sommes encerclés par de plus en plus de personnes en Europe, notre population décline. Maintenant, notre objectif est qu’il y ait de plus en plus de naissances. » Le ton est donné. Et continue de monter… 

« La dernière édition, qui a eu lieu en mars 2019 à Vérone, à l’invitation du maire d’extrême droite, a été boycottée pas les plus[…]

La suite est réservée aux abonné.es.

identifiez-vous pour lire le contenu

Partager
Écrit par
Articles liés