fbpx
d1hppi ucasdhju
La marche - enterrement d'Hubertine, le 14 juillet 1880 © archive BNF

14 juillet 1881 : Hubertine Auclert à l’assaut de la Bastille des femmes

Chaque 14 juillet depuis 1880, nous célé­brons la prise de la Bastille. Événement fon­da­teur de notre mémoire natio­nale qui marque l’achèvement de la monar­chie abso­lue et le début de la République. Il existe pour­tant des 14 juillet plus mécon­nus que d’autres. En 1881, Hubertine Auclert prend avec une qua­ran­taine de mili­tantes fémi­nistes l’assaut de la Bastille des femmes. 

« Femmes, le jour du 14 juillet, mon­trez votre tris­tesse. Vous savez qu’il ne peut pas y avoir de vraie fête sans que vous y par­ti­ci­piez. » Nous sommes en 1881. Quatre jours avant la Fête natio­nale, Hubertine Auclert annonce la cou­leur. Dans son article bap­ti­sé La Bastille des femmes, publié au sein de son propre jour­nal La Citoyenne, la mili­tante fémi­niste de 33 ans le clame haut et fort : « cette Bastille, c’est la loi, c’est le code civil. » Jeudi 14 juillet 1881, les femmes sont sym­bo­li­que­ment à l’assaut de leur propre pri­son, ce code civil édic­té en 1804 par Napoléon. Celui-​ci exclut les femmes de l’espace public et poli­tique. Soumises à l’autorité du père et du mari, elles n’ont alors pas le droit de vote, ne peuvent pas[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
119  SYNDROME DE L IMPOSTEUR 6  © Camille Besse

Coaching pri­vé pour bien win­ner

Jessica Bennett, journaliste spécialiste du genre au New York Times et autrice du Manuel de survie à l’usage des working girls, a accepté d’être notre coach en confiance au boulot.