Advertisement

Lauren Bastide : « On ne naît pas blonde, on le devient »

lauren bastide marie rouge allary editions 3 1 a
© Marie Rouge/​Editions Allary

“On ne naît pas blonde, on le devient. Cette phrase m’est venue devant deux documentaires récents consacrés à deux héroïnes populaires1 : Britney Spears et Loana. Loft Story, c’est en 2001. L’année d’I’m a Slave 4 You, de Britney. L’année de mes 20 ans. Je portais des jeans taille basse et j’étais allée faire mon premier « balayage californien » chez Dessange. Vingt ans plus tard, on assiste à un réveil collectif sur ce que la trajectoire de ces icônes raconte de la domination masculine. Pour les quadragénaires comme moi ou Paul Sanfourche[…]

  1. Une thématique abordée dans Queer Zones
    (éd. Amsterdam) et dont il parle dans son épisode de La Poudre.[]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés