j8a teakg78
© Melanie Wasser

Titiou Lecoq : « Nous sommes passé·es à une femme tuée tous les deux jours »

Pendant deux ans, j’ai recensé les femmes tuées par leur compagnon ou ex-​compagnon. Cette formule à rallonge n’est pas un détail, elles sont très nombreuses à avoir été tuées précisément parce qu’elles venaient de quitter celui qui les maltraitait. En janvier, j’ai décidé d’arrêter ce travail. Mais, esprit humain tordu, fidélité à des mortes, j’ai conservé les alertes Google qui me permettaient d’établir cette macabre liste. Je les parcours encore tous les soirs. 
Depuis janvier, j’avais la très[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu

Partager
Articles liés