fbpx

Vulvothérapie lit­té­raire

Lire des textes éro­tiques pour gué­rir ses dou­leurs gyné­co­lo­giques. Des patient·es et des soignant·es témoignent de l’efficacité de la méthode dans les soins du vagi­nisme et des dyspareunies.

feuilles2 A
© Emmanuelle Descraques pour Causette

Boris Vian ima­gine, dans L’Écume des jours, un doc­teur qui pres­crit « des fleurs » pour soi­gner. Pour gué­rir le vagi­nisme (res­ser­re­ment réflexe des muscles du vagin) et les dys­pa­reu­nies (dou­leurs vul­vaires ou vagi­nales), une équipe de gyné­cos et soignant·es en réédu­ca­tion péri­néale, l’association Les Clés de Vénus, pro­pose, elle, des livres éro­tiques. « Avec l’appréhension des dou­leurs, la zone est ver­rouillée, explique Anne Dumartineix, kiné pari­sienne spé­cia­liste de ces patho­lo­gies. Nous, on tra­vaille à la détendre. Mais il y a aus­si besoin de la ré-​érotiser, pour que le cer­veau, qui tient les[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
HS5 meditation orgasmique 02

La médi­ta­tion orgas­mique, pas si bandante

Le groupe OneTaste, qui a mis au point la méditation clitoridienne, a initié des milliers de personnes à cette activité toute particulière… basée sur la stimulation, à deux, du clitoris. Mais là où le clito est roi, tout n’est pas si rose…

Capture d’écran 2020 02 12 à 12.43.06

Clitoris : la part des hommes

Il y a ceux qui s’en contrefichent et ceux qui ont compris que le clitoris était la clé de l’orgasme féminin. Bizarrement, on a réussi à ne parler qu’aux mâles de cette dernière espèce.