fbpx

Pénés à la carte

Aller au-​delà de la péné­tra­tion, c’est la pro­messe d’ébats sexuels riches pour les deux sexes. Voilà le cre­do de l’écrivain Martin Page, qui signe un petit manuel d’usage aux hommes de bonne volon­té sou­hai­tant, réel­le­ment, faire plai­sir à leurs par­te­naires féminines. 

causette 100 4
© Marie Boiseau pour Causette

« Mal bai­sée, c’est un trop grand mot. Mais grande frus­trée chro­nique, ouais. Combien de nuits ai-​je pas­sé le bec dans l’eau, le désir à son paroxysme alors que lui s’endormait du som­meil du juste après l’amour ?, se demande Marie, la tren­taine. En fait, si l’acte ne com­mence pas par un cun­ni, je ne jouis pas et, du coup, je peux bien aller me faire cuire un œuf après la péné­tra­tion. Est-​ce que ça existe des mecs qui font jouir leur copine après avoir joui eux-​mêmes ? » La ques­tion mérite d’être posée. En 2014, déjà, même Le Figaro tirait la son­nette d’alarme : « Une femme sur trois n’a pas eu d’orgasme lors de son der­nier rap­port sexuel, selon un son­dage Ifop pour le site CAM4. La faute à une sexua­li­té encore trop “phal­lo­cen­trée”, selon l’Ifop. » Le mot est lâché ! 

Face aux concep­tions mil­lé­naires de ce qu’est une[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Écrit par
Articles liés
125 libido marie boiseau pour causette

Antidépresseurs : le long som­meil sexuel

Troubles du désir, de l’orgasme, anesthésie génitale… Si les antidépresseurs sont connus pour altérer la libido, certains sont aujourd’hui accusés de provoquer une dysfonction sexuelle persistante, même après l’arrêt du traitement. Un effet encore...

feuilles2 A

Vulvothérapie lit­té­raire

Lire des textes érotiques pour guérir ses douleurs gynécologiques. Des patient·es et des soignant·es témoignent de l’efficacité de la méthode dans les soins du vaginisme et des dyspareunies.