James Deen : la fureur de jouir… de gré ou de force

HS5 James Deen
© G. Collet /​Sipa

Si la plu­part des acteurs semblent res­ter exclu­si­ve­ment foca­li­sés sur leur verge tur­ges­cente, il en existe un qui fait figure d’exception. James Deen est aty­pique, déter­mi­né à faire jouir toutes ses par­te­naires, de gré ou de force. Beau gosse adu­lé par les ado­les­centes amé­ri­caines, il s’est for­gé une image de vio­leur de velours, d’étalon qui mène au sep­tième ciel les femmes qui se refusent à lui lors de scènes[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
Capture d’écran 2020 02 12 à 10.40.57

Clitoris : oh, les mythos !

S’il y a un sujet qui charrie son lot de mythes, c’est bien la sexualité féminine. Mais que nous dit la mythologie, la vraie, sur le clitoris ?

1940s bedroom scene with a nude woman lying on bed. u.s.A

Vieillir et mûrir de plai­sir

Pour beaucoup de quinquas, entre réconciliation avec son corps, libération de l’esprit et réinvention de sa sexualité, les matelas n’ont pas fini de grincer