fbpx

Clitoris : la part des hommes

Il y a ceux qui s’en contre­fichent et ceux qui ont com­pris que le cli­to­ris était la clé de l’orgasme fémi­nin. Bizarrement, on a réus­si à ne par­ler qu’aux mâles de cette der­nière espèce très bien inten­tion­née, mais tou­jours un peu intri­guée par ses mystères.

Capture d’écran 2020 02 12 à 12.43.06
© Florent Lazare 

C’est un drôle de mot nap­pé de mys­tère qui débarque dans leur vie à l’âge où les hor­mones s’émulsionnent. « Au col­lège, en cours de bio, oui, on te parle de cli­to­ris. Mais géo­gra­phi­que­ment, comme on te parle de la Moldavie », plai­sante Clément, 28 ans. Parfois, il y a des profs qui cherchent à aller plus loin en expli­quant qu’il est lié au plai­sir, mais c’est assez dérou­tant quand on a 14 ans : « La prof l’avait com­pa­ré à un “petit pénis”, et la classe n’a pas gar­dé son sérieux une seconde », se sou­vient Alex, 25 ans.

Trop sou­vent encore aujourd’hui, si les hommes ne devaient comp­ter que sur l’école, le cli­to­ris res­te­rait un vague « bou­ton » coin­cé entre les petites lèvres de l’anatomie fémi­nine. Potentiel ? Leur rap­por­ter deux points au contrôle, si tant est qu’ils retiennent son nom. Et puisque ce n’est pas à ses parents qu’on va aller sou­ti­rer des infos sur l’énigmatique corps des femmes, il faut trou­ver d’autres brèches.

« La pre­mière fois que j’ai enten­du le mot “cli­to”, c’était dans la cour du col­lège, se[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
HS5 OMGYes 03

OMGYes, le site qui vous veut du bien

Voilà un an que la plateforme Web démystifie la masturbation féminine : dans des vidéos où leurs utilisatrices se mettent à nu, elle dévoile des techniques concrètes pour atteindre l’orgasme.

grayscale photo of person using MacBook

Sugar Daddy is back

Depuis les accusations de proxénétisme visant le site SugarDaddy, sur lequel des hommes mûrs se payaient une cure de jouvence tarifée auprès d’étudiantes, je pensais que les « papas sucrés » étaient définitivement canceled sur la Toile...